Délégation Ille et Vilaine

Mardi gras



Accès des handicapés. Quelles villes du département sont accessibles ?

Rennes - 29 Septembre

Rennes 29 Septembre


Monter dans un bus, ce n'est pas encore toujours possible pour une personne se déplaçant en fauteuil roulant. | DR

L'étude avait été réalisée au niveau national, l'antenne bretillienne de l'Association des paralysés de France l'a déclinée au niveau du département.

Rennes et sa métropole figurent à la 7e place du baromètre national de l'accessibilité, " juste derrière Nantes, une référence en la matière " rappelle Pascal Royer, délégué départemental de l'Association des paralysés de France 35.

Mais quid des autres communes du département ?

L'association a fait son enquête, auprès de 18 communes de plus de 5 000 habitants. " Avec un formulaire très objectif, envoyé aux municipalités, comptabilisant les places de stationnement réservées ou les écoles primaires accessibles." Puis un deuxième formulaire, rempli par les personnes handicapées elles-mêmes, " sur leur ressenti, comment elles vivent leur commune ".

L'objectif n'est pas de " distribuer des cartons rouges", mais d'encourager les communes à poursuivre leur efforts.

Quatre communes, " très accueillantes", ont reçu un drapeau vert : Fougères, Liffré, Noyal-sur-Vilaine et Montfort-sur-Meu.

Sept autres, "qui font des efforts en matière d'accessibilité", un drapeau orange : Cancale, Dol-de-Bretagne, Combourg, Melesse, Châteaubourg, Guichen, Redon.

Six drapeaux rouges pour "des communes peu accessibles " : Saint-Malo, Dinard, Pleurtuit, Vitré, Janzé, Bain-de-Bretagne.

Enfin un drapeau noir, "non pas parce que la ville est plus difficile à vivre, mais parce que la municipalité, contactée à plusieurs reprises, n'a pas donné suite " : Châteaugiron.