Délégation Ille et Vilaine

Parents & handicap

Parents en situation de handicap
Documents CNSA

AAH, PCH, AEEH, etc
Fiches faciles


la Carte d'Invalidité devient
Carte Mobilité Inclusion
Faciliter l’accès à l’information des personnes handicapées
Reconnaissance du Handicap,
le dossier à constituer change !
infos en suivant ce lien


Soutenir l'APF

Pour vous renseigner et vous accompagner au mieux, une équipe est à votre écoute :

Contacter l'équipe locale

Notre vie doit-elle se limiter aux places qui nous sont réservées ?

Boutique APF

Le but de Recyclivre est de mettre en place un cercle vertueux entre, les particuliers, les entreprises et collectivités souhaitant se séparer de leurs livres d\'occasion et, les personnes en ayant besoin.

C\'est bon esprit

APF Délégation d'Ille et Vilaine

Journée découverte du 11 juillet 2013 au parc préhistorique de Malansac (56)arc préhistorique de Malansac (56)

Journée découverte Élisabeth Renaud

Journée découverte du 10 juin 2013, balade en péniche sur le canal de Nantes à Brest (44)


Et voilà, notre saison touristique se termine. Nous allons embarquer dans la machine à remonter le temps (comme l’aurait si bien conçu Géo Trouvetou, un ingénieux inventeur de BD, le plus grand inventeur de tous les temps créé en Mai 1952. Tout le monde fait appel à lui, il n’est jamais à court d’idées). Nous sommes partis sous un ciel un peu triste mais au fil du temps le soleil est réapparu.

Après un bon repas, nous voilà partis à la découverte du Parc Préhistorique de Malansac, de l’évolution de la civilisation et de nos ancêtres, tout cela sous un ciel bleu, sans nuage. Quelle chance.

Les côtes du début de parcours sont raides comme mise en jambes. Dur, dur. Pousser un fauteuil n’est pas évident après le repas. Heureusement, Francis, un bénévole est venu me prêter main forte et fut une aide précieuse tout au long du parcours.

Le parcours commence par la découverte des fossiles : Ce sont les témoins précieux de toute vie antérieure. Ils permettent de reconstituer l’histoire de la terre. Seul un terrain non acide permet la conservation des ossements : empreintes de dinosaures, poissons, troncs d’arbres, etc….

La 1ère partie nous emmène à la découverte des dinosaures. Et à nous accueillir : le Dimétrodon ayant vécu il y a 230 millions d’années. C’était un carnivore d’Amérique du Nord (Oklahoma et Texas).

Puis est venu le Brachiosaure (140 à 135 millions d’années). C’était un herbivore d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Afrique (Tanzanie et Algérie). Il pesait 140 tonnes et était donc le plus gros et le plus massif des dinosaures. Ses dents étaient en forme de cuillère à bout un peu pointu. Il mesurait 12 m. de haut et 2,30 m. de large.

Dimétrodon Stégosaure Brachiosaure

Le Stégosaure (145 millions d’années) était un herbivore d’Amérique du Nord (Colorado, Oklahoma, Utah, Wyoming). Sa queue est hérissée d’épines ce qui en fait une défense efficace. Il mesurait 10 mètres.

Viennent ensuite le Prénocéphale (90 millions d’années). C’est un herbivore vivant en Asie (Mongolie), au Canada (Alberta) aux Etats-Unis (Montana). Son crâne a la forme d’un casque de protection. Il y avait des affrontements frontaux comme le font les béliers.

L’Iguanodon (150 à 90 millions d’années). C’est également un herbivore et il pèse 3,5 tonnes.

Le Tyrannosaure (80 millions d’années). Il mesure 15 mètres de long, sa tête mesure 1,25 m. et ses dents en poignard mesurent 15 cm. Son cerveau pèse 200 gr. et représente 0,003% du corps. Il vivait en Amérique du Nord (Rocheuses, Atlanta, Montana, Wyoming) en Asie (Mongolie).

Le Triceratops (70 millions d‘années). C’est un herbivore pesant de 5 à 8 tonnes. Il faisait des combats comme les taureaux.

Prénocéphale Iguanodon Tyrannosaure

Tricératops Œufs de dinosaures


Tous les dinosaures sont ovipares. Ils pondent des œufs comme les oiseaux et les crocodiles. Le nid pouvait contenir jusqu’à 24 œufs d’une dimension de 20 cm environ. La vie des dinosaures s’arrête à environ 65 millions d’années. Fin de l’ère secondaire. Nous entrons dans l’ère tertiaire avec l’apparition des premiers primates puis des mammifères. Les hommes apparaissent il y a environ 7 millions d’années en Afrique Orientale. La plus célèbre d’entre eux « La petite Lucy » mesurait 1,10 m. L’homme n’a donc jamais rencontré les dinosaures.

Nous passons ensuite aux mammifères :

Nous découvrons un étrange animal le Macrauchénia (7 millions à – 10 000 ans). Il ressemble au cheval et au chameau, son long cou de girafe et sa petite trompe comme un tapir et un éléphant, c’est vraiment un animal étonnant. C’est un mammifère à sabots. Il vivait dans la savane de Patagonie. Il s’est éteint il y a environ 10 000 ans.

Le Calicothérium (25 à 18 millions d’années). C’est un lointain cousin du cheval et du rhinocéros. Il possède 3 doigts aux pattes arrières. Il est végétarien. Il mesure de 1,80 m. à 2,60 m. au garrot. Son nom vient de ses dents broyeuses qui sont comparées à des cailloux. Son squelette a été découvert dans le Gers.

Le Uintatherum (45 à 40 millions d’années) dit « Corne terrible ». Il vivait en Amérique du Nord et a migré vers l’Asie. Il a la taille d’un rhinocéros. Son crâne mesure 60 cm. de long et son cerveau 10 cm. Son nom fait référence à la montagne Uinta, dérivé du nom d’une tribu indienne d’Utah et du Wyoming.

Macrauchénia Calicothérium Uintatherum

Hyracotherium Le Hyracotherium (cheval miniature de 55 cm de long). A cette époque les chevaux n’ont pas de sabots. Il possède 4 doigts aux pattes arrières et 3 doigts aux pattes avant. Il est un peu bossu, a un museau allongé, de petites dents. Il mange des feuilles tendres.

Dinotherium Le Dinotherium vivait en Europe, en Asie et en Afrique. C’est le plus gros des éléphants primitifs. Il est surnommé « Mammifère terrible », mesure 4 m. de haut. C’est l’ancêtre de l’éléphant moderne. Ses oreilles sont de petite taille, les défenses sortent de la mâchoire inférieure.

Homo Erectus Période paléolithique : Notre ancêtre s’appelle « Homo Erectus » (Homme debout). Il mesure 1,40 m. Le volume du crâne 750 à 1225 cm3. Il vit de la nature (chasse, pêche). C’est un prédateur, un nomade. Vers 400 000 ans avant Jésus Christ, il découvre la fabrication du feu et le maîtrise peu à peu. Il créé le feu par percussion (silex contre marcassite). Il a utilisé le feu naturel pendant des années (incendies naturels par la foudre ou éruptions volcaniques). La 1ère cabane fut trouvée en France à Nice. Il utilise la pierre pour fabriquer des outils.

Homo Sapiens Neandertalensis Paléolithique moyen (100 000 à 35 000 ans) : L’homme s’appelle Homo Sapiens Neandertalensis (Homme savant) ou Néanderthalien. Il mesure 1,60 m. et le volume de son crâne 1 450 cm3. L’événement marquant de cette période : c’est le 1er homme à avoir mis en terre ses morts recroquevillés et entourés de pierres. Il commence à sculpter des os et à peindre sur les parois des grottes.

Paléolithique supérieur ( 35 000 à 8 000 ans). Il s’appelle Homo Sapiens Sapiens c’est à dire l’homme dont nous sommes la copie conforme. C’est l’homme de Cro-Magnon (gisement type aux Eysies en Dordogne). Il chasse, pêche. C’est un prédateur et un nomade. Il habite dans des abris sous roche ou tentes. C’est le début de l’art figuratif : statuettes, peintures rupestres. Pour chasser le renne, le mammouth ou le bison, il utilise un propulseur, fabriqué à partir d’un os animal, au bout duquel il place une sagaie en os.

Homo Sapiens Sapiens Nous assistons à une scène de musique : L’homme choisissait toujours le site en fonction de son orientation. Pour améliorer son habitat, il édifiait une construction en bois recouverte de peaux de bêtes. L’orchestre était formé d’une flûte inventée à partir d’un os animal vide de sa moëlle et percé en différents endroits. Le xylophone était un os creux de mammouth. Le tambour était fait à partir d’un bassin de mammouth. La danse était une expression corporelle réservée à la célébration d’évènements importants (naissance, mort ou retour de chasse).

chasse de « Solutre » La chasse dite de « Solutre » : Les hommes dirigeaient les chevaux sauvages vers un obstacle naturel. Le cheval tombait au bas de la falaise. Le cheval de Cro-magnon est de petite taille. C’était une espèce ressemblant à celle vivant en Sibérie.

La chasse au mammouth : Le mammouth a vécu en Bretagne durant les périodes de grands froids entre 8 000 et 3 500 ans avant J.C. L’homme, rusé, a utilisé 2 méthodes pour sa capture :

  1. Attirer vers les marécages où il s’enlisait.
  2. Piège sur le passage des mammouths. Ils creusaient un grand trou et le camouflaient à l’aide de branchages. Le mammouth ne pouvait pas remonter. Ils le dépeçaient ensuite et utilisaient la fourrure, la viande et les os.

Le campement Le campement : L’homme déplace ses tentes en fonction des saisons. Chaque tente a un foyer à l’entrée. Chaque foyer a un rôle précis soit la cuisson, soit la fabrication d’outils. Les restes (os, éclats de pierre) permettent de déterminer l’utilisation de cet emplacement. Cela a permis de connaître la faune et surtout le genre d’animaux qu’il chassait. Il y avait des réserves d’eau chauffées par des galets brûlants.

La pêche : Les campements étaient situés près des cours d’eau. Les hommes utilisaient des harpons taillés dans l’os. Ils plaçaient le harpon au bout d’un manche en bois. Ils fumaient le poisson.

L’arci> (8 000 à 6 000 ans avant J.C.) : L’homme du mésolithique (période paléolithique (âge de la pierre taillée ) et néolithique (âge de la pierre polie) se sédentarise et habite des villages. Il fabrique des microlithes (petits outils en pierre taillée en triangle ou en trapèze de 2 cm environ). Il commence à développer l’élevage et l’agriculture.

Le néolithique (6 000 à 2 000 ans av. J.C.). Les villages, les cabanes carrées, rectangulaires ou circulaires font leur apparition ainsi que l’agriculture, le tissage, le polissage, la poterie, la taille de la pierre. L’homme cultive le chanvre et réalise des cordes ce qui lui permet de tirer les menhirs (19 tonnes) là où il aurait fallu 120 personnes pour le faire auparavant.

cromlech Nous voyons également un cromlech (c’est une enceinte formé de blocs de pierres disposés en cercle et qui sert pour faire des sanctuaires). Le dolmen (table de pierre horizontale posée sur des piliers. C’est une chambre mortuaire, souvent recouverte d’un tumulus : amas de terre ou de pierres en forme de cône ou de pyramide que les anciens élevaient au-dessus des sépultures pour servir de tombeau). Il y avait, également, des métiers à tisser. Nous n’avons donc rien inventé ni créé mais tout simplement amélioré.

Et voilà nous terminons là notre voyage dans la préhistoire et devons reprendre la machine à remonter le temps pour revenir à notre époque quelque peu plus stressante mais aussi plus évoluée. Nous espérons que ces voyages, cette année, vous ont enchanté et nous vous donnons rendez-vous pour de nouvelles aventures en Septembre.